Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 21:21
onne et sainte nouvelle année liturgique à tous!
Nous cheminerons cette année avec Saint Luc.
De belles initiatives voient le jour pour redécouvrir la Parole de Dieu.
Je pense à l'atelier biblique en ligne des fraternités monastiques de Jérusalem ou encore à celle de certains diocèses ( comme Nancy)  qui ont distribué l'évangile de Luc à méditer en famille, entre amis et avec des personnes connaissants moins la Bible.
Prenons vraiment le temps de méditer et de vivre de la Parole. Nous ne sommes pas une religion du Livre mais bel et bien une religion de la Parole et du dialogue. Dieu nous parle personnellement aujourd"hui à travers les textes bibliques. On peut prendre la résolution de lire un chapitre de cet évangile par semaine. Ce n'est pas "énorme" et c'est une expérience très enrichissante.

Notre bon pape Benoît XVI a eu une réponse très belle à de jeunes romains sur la question de la Parole de Dieu: "

Je réponds en soulignant d'abord un premier point:  il faut avant tout dire qu'il faut lire l'Ecriture Sainte non pas comme un quelconque livre d'histoire, comme nous lisons, par exemple, Homère, Ovide, Horace; il faut la lire réellement comme la Parole de Dieu, c'est-à-dire en instaurant un dialogue avec Dieu. Il faut avant tout prier, prier avec le Seigneur:  "Ouvre-moi la porte". C'est ce que dit souvent saint Augustin dans ses homélies:  "J'ai frappé à la porte de la Parole pour trouver finalement ce que le Seigneur veut me dire". Cela me semble un point très important. On ne lit pas l'Ecriture dans un climat académique, mais en priant et en disant au Seigneur:  "Aide-moi à comprendre ta Parole, ce que tu veux me dire dans cette page".

Un second point est:  l'Ecriture Sainte introduit à la communion avec la famille de Dieu. On ne peut donc pas lire seul l'Ecriture Sainte. Certes, il est toujours important de lire la Bible de façon très personnelle, dans un dialogue personnel avec Dieu, mais dans le même temps, il est important de la lire en compagnie des personnes avec lesquelles on marche. Se laisser aider par les grands maîtres de la "Lectio divina". Nous avons, par exemple, tant de beaux livres du Cardinal Martini, un véritable Maître de la "Lectio divina", qui aide à entrer dans le vif de l'Ecriture Sainte. Lui qui connaît bien toutes les circonstances historiques, tous les éléments caractéristiques du passé, cherche toutefois toujours à ouvrir également la porte pour faire voir que des paroles appartenant apparemment au passé sont également des paroles du présent. Ces maîtres nous aident à mieux comprendre et également à connaître la façon dont il faut lire l'Ecriture Sainte. Il est ensuite généralement opportun de la lire en compagnie des amis qui sont en chemin avec moi et qui cherchent, avec moi, comment vivre avec le Christ, quelle vie nous vient de la Parole de Dieu.

Troisième point:  s'il est important de lire l'Ecriture Sainte aidés par les maîtres, accompagnés par les amis, les compagnons de route, il est important en particulier de la lire en compagnie du Peuple de Dieu en pèlerinage, c'est-à-dire dans l'Eglise. (...) En écoutant Dieu, on apprend à écouter la Parole de Dieu et puis également à l'interpréter. Et ainsi, la Parole de Dieu devient présente, car les personnes meurent, mais le sujet vital, le Peuple de Dieu, est toujours vivant, et est identique au cours des millénaires:  c'est toujours le même sujet vivant, dans lequel vit la Parole." (Vous pouvez trouver l'intégralité de la rencontre sur le site du saint siège- le vatican)


Aujourd'hui commençait donc l'année liturgique avec le premier dimanche de l'Avent. Un temps d'attente remplie d'espérance, de foi et de joie. On attend en effet l'avènement de notre sauveur: le Christ!
L'exemple de Jean-Baptiste nous est donné. Son appel est pressant: " Restez en éveil et priez!"


Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Catéchisme
commenter cet article

commentaires

David 30/11/2009 22:18


j'aimerais bien être petite souris pour voir les rencontres pour de vrai entre tous les tenanciers de blog à droite, là. POur avoir croisé Boulet, pour avoir vu le lien vers le blog d'Emmanuel Pic
chez Pierrot, et lire vos citations de BXVI, ça doit donner quand ça vrille côté religion.

Luc, pour les homélies, on va s'amuser. il n'arrête pas de faire des références à l'ancien Testament mais en plus planqué que Matthieu... ça va chauffer dans les caboches!