Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 14:56


C.pnge blog ayant connu une pause assez conséquente, il est grand temps de revenir sur les catéchèse de Benoît XVI. Il s'agit en fait des audiences du mercredi. Vous pouvez retrouver les textes ou les vidéos sur le site du Vatican.

Depuis 2009 environ, le saint Père s'était intéressé aux pères de l'Eglise. Puis, il avait parcouru l'ensemble des écrits des théologiens médiévaux enfin il s'était arrêté sur les grandes figures féminines de l'Eglise.

 

Depuis le 4 mai 2011, le voilà qui nous parle de la prière. Ce n'est pas anodin, après nous avoir donné pendant deux ans des exemples très variés de saints.  Il aborde donc ce qui fait l'essence même de la vie du chrétien: la prière.

Regardons d'abord ce que nous dit Benoît XVI de la sainteté :"Mais la question demeure: comment pouvons-nous parcourir la voie de la sainteté, répondre à cet appel? Puis-je le faire avec mes propres forces? La réponse est claire: une vie sainte n’est pas principalement le fruit de notre effort, de nos actions, car c’est Dieu, le trois fois Saint (cf. Is 6, 3), qui nous rend saints, c’est l’action de l’Esprit Saint qui nous anime de l’intérieur, c’est la vie même du Christ ressuscité qui nous est communiquée et qui nous transforme." (audience du 13 avril 2011). Dieu rend saint comme lui-même est saint. C'est Dieu - qui est Amour - qui doit agir en nous. La question est alors, comment laissons-nous agir Dieu en nous, dans notre vie? Quelle place lui laissons-nous? Comment connaître la volonté de Dieu. La prière est ce moyen privilégié , avec les sacrements,  pour connaître la volonté de Dieu, nourrir notre foi et faire grandir notre connaîssance de Dieu.

"Comment notre façon de penser et nos actions peuvent-elles devenir la manière de penser et d’agir du Christ et avec le Christ? (...) Qu’est-ce qui est essentiel? Il est essentiel de ne jamais laisser passer un dimanche sans une rencontre avec le Christ Ressuscité dans l’Eucharistie; cela n’est pas un poids en plus, mais une lumière pour toute la semaine. Il ne faut pas commencer ni finir une journée sans avoir au moins un bref contact avec Dieu. Et, sur la route de notre vie, suivre les «panneaux routiers» que Dieu nous a communiqués dans le décalogue lu avec le Christ, qui est tout simplement l’explicitation de ce qu’est la charité dans des situations déterminées. Il me semble que cela est la véritable simplicité et la grandeur de la vie de sainteté: la rencontre avec le Ressuscité le dimanche; le contact avec Dieu au début et à la fin de la journée; suivre, dans les décisions, les «panneaux routiers» que Dieu nous a communiqués, qui sont seulement des formes de charité"

 

Tout croyant, quelque soit sa religion, prie. Mais quelle est la spécificité de la prière chrétienne et sa richesse? Le pape va donc parler plus particulièrement de la prière chrétienne, celle enseignée  par Jésus "et que continue à nous enseigner l’Eglise". Plus qu'un enseignement sur la prière, le saint père nous propose de rejoindre "une école de prière" car, on oublie trop souvent de le dire, même si tout le monde sait prier, il faut cependant apprendre à prier comme il faut apprendre à faire silence, à écouter... Le pape parle de l' "Art de la Prière". Cela me fait penser à un livre offert et lu  il y a quelques années "l'art de la prière" du père Vincent Jordy que je peux vous conseiller.

 Tous, quelque soit notre avancée dans la vie spirituelle, nous avons besoin d'apprendre:  "même ceux qui sont très avant dans la vie spirituelle sentent toujours le besoin de se mettre à l'école de Jésus pour apprendre à prier avec authenticité. Nous recevons la première leçon du Seigneur à travers Son exemple. Les Evangiles nous décrivent Jésus en dialogue intime et constant avec le Père: c’est une communion profonde de celui qui est venu dans le monde non pour faire sa volonté, mais celle du Père qui l'a envoyé pour le salut de l'homme."

Ce n'est que dans cette relation intime, de ce dialogue quotidien avec le Seigneur que nous pourrons Le connaître et faire Sa volonté. Faire la volonté du Père, c'est grandir en charité et progresser sur le chemin du bonheur. Il donc vital pour nous de prier.

 

Dans cette première catéchèse sont évoquées les formes de prières présentes dans l'Antiquité: Mesopotamie, Egypte ancienne, Grèce et Rome antiques... Le pape relève à travers quelques exemples, la prière de demande formulée par l'homme souffrant, la demande de pardon de l'homme pécheur qui implore un Dieu bon et miséricordieux, la prière de l'homme qui demande à Dieu des qualités de l'âme en vue de devenir meilleur, des prières d'adoration ou qui montre que l'homme désire connaître davantage Dieu, des prières plus "utilitaristes" où l'on demande à Dieu sa protection, des prières de louange et d'action de grâces (merci), des prières pour éclairer son action... que de formes diverses de prières. Le christianisme les connaît tous et nous invite à les vivre. En effet, qu'est qu'une vie sans prière pour le croyant?

" (...) démontrant ainsi que la vie humaine sans la prière, qui ouvre notre existence au mystère de Dieu, devient privée de sens et de référence. En effet, dans chaque prière s’exprime toujours la vérité de la créature humaine, qui d’une part fait l’expérience de la faiblesse et de l’indigence, et demande donc de l’aide au Ciel, et de l’autre est dotée d’une dignité extraordinaire, car, en se préparant à accueillir la Révélation divine, elle se découvre capable d’entrer en communion avec Dieu."

Toutes les cutlures, toutes les religions ont donné des exemples de prières, des hommes de prière. Cela nous montre bien que le désir de Dieu est bien inscrit dans le coeur de tous. L'homme de par sa nature est à la recherche de Dieu.

La prière reste le moyen pour écouter et parler à Dieu.

"L’homme de tous les temps prie car il ne peut faire à moins de se demander quel est le sens de son existence, qui reste obscur et décourageant, s’il n’est pas mis en relation avec le mystère de Dieu et de son dessein sur le monde. La vie humaine est un mélange de bien et de mal, de souffrance imméritée et de joie et de beauté, qui nous pousse spontanément et irrésistiblement à demander à Dieu cette lumière et cette force qui puisse nous secourir sur la terre et ouvrir une espérance qui aille au-delà des frontières de la mort.'

SaintJeanBaptiste.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Lectures
commenter cet article

commentaires