Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:41

D.pngimanche de la Transfiguration... Tout un programme!

Encore une montagne, le Mont Thabor... La Montagne où le Christ apparaît à trois disciples, ses intimes, dans sa gloire avec deux figures de l'Ancien Testament: Moïse qui représente la Loi et Elie qui représente les prophètes.
Saint Jérome nous fera remarquer que c'est parce que le Christ accomplit la Loi et les prophètes qu'il apparaît ainsi à leurs côtés.

Pourquoi la montagne, c'est le lieu de la proximité avec Dieu écrira Benoît XVI, le lieu " élevé, par rapport à la vie de tous les jours, où l'on peut respirer l'air pur de la création. C'est le lieu de la prière, où l'on peut être en présence du Seigneur, comme Moïse et comme Elie qui apparaissent aux côtés de Jésus transfiguré et parlent avec Lui de l' "exode" qui l'attend à Jérusalem, c'est-à-dire de sa Pâque. La Transfiguration est un événement de prière:  en priant, Jésus se plonge en Dieu, s'unit intimement à Lui, adhère avec sa volonté humaine à la volonté d'amour du Père, et ainsi la lumière l'envahit et la vérité de son être devient visible:  Il est Dieu, Lumière née de la Lumière. Les vêtements de Jésus aussi deviennent blancs et éclatants. Cela fait penser au Baptême, à la robe blanche que revêtent les néophytes. Celui qui renaît dans le Baptême est revêtu de lumière, anticipant la vie au ciel, que l'Apocalypse représente par le symbole des robes blanches (cf. Ap 7, 9.13). Ici se trouve le point crucial:  la transfiguration est une anticipation de la résurrection, mais celle-ci suppose la mort. Jésus manifeste sa gloire aux Apôtres, afin qu'ils aient la force de faire face au scandale de la croix, et comprennent qu'il faut passer à travers de nombreuses tribulations pour atteindre le Royaume de Dieu. La voix du Père, qui retentit du ciel, proclame Jésus comme son Fils bien-aimé, comme lors de son baptême dans le Jourdain, en ajoutant:  "Ecoutez-le" (Mt 17, 5). Pour entrer dans la vie éternelle il faut écouter Jésus, le suivre sur le chemin de la croix, en portant dans son cœur, comme Lui, l'espérance de la résurrection. "Spe salvi", sauvés dans l'espérance. Aujourd'hui nous pouvons dire:  "Transfigurés dans l'espérance ". "

Pour cette semaine qui débute, qu'envisagez? La prière peut-être, lieu d'union avec Dieu? Elèvons-nous vers Dieu et recherchons la solitude. Pour nous élever vers Dieu, nous devons passer par le Christ. Et le Christ passe par la croix, la mort et enfin la Résurrection. Puisons donc à la source, à notre baptême. Le plus beau jour de notre vie comme disait Jean Paul II car ce jour-là nous sommes morts à nos péchés avec le Christ.
Nous ne pouvons regarder directement Dieu le Père. Il est comparable au soleil écrivait saint Jean Damascène. En revanche, le Christ transfiguré  est éclairé par les reflets de la  lumière divine. La lumière du soleil se répand sur la terre par le Christ. Et cette lumière répandue sur la terre, elle peut être contemplée.
Dans notre prière, contemplons le Christ que ce soit au tabernacle, au saint sacrement, sur la Croix, dans les mystères de sa vie... Qu'importe mais contemplons le Christ, Lui seul peut nous guider vers le Père.

Quelques remarques par ailleurs. Notons que ce n'est pas une contemplation qui nous éloigne des choses terrestres, de la réalité. C'est le risque qu'a frôlé notre ami Pierre... La gourmandise spirituelle?!!! Non, la contemplation du Christ dans sa gloire n'est là que pour ensuite nous éclairer dans la vie. Il ne peut s'agir d'une fuite.

Ensuite, j'ai trouvé cela chez Saint Jérôme au sujet des trois tentes... Pourquoi pas trois tentes? déjà parce que les serviteurs ne peuvent être séparés du Christ qui accomplit l'Ancien Testament. Il récapitule la loi et les prophètes comme je le notais en introduction. Trois tentes pour les trois personnes de la Trinité(   le Père, le Fils et le Saint Esprit) alors?.Non plus, car si elles sont trois personnes, elles sont un seul et même Dieu. Que faut-il faire alors pour Saint Jérôme?
Et bien, il nous faut dresser une seule tente et cela en notre coeur.
Pourquoi comme St Augustin chercher Dieu partout. Il est en nous... Le Mont Thabor où nous pouvons contempler Dieu dans sa gloire est en nous.... Oublions nos "patos" et hop dans le silence, plongeons en nous-même et après les premières angoisses provoquées par le silence, après une apparente solitude, après les séries de questions existentielles, après les distractions... après tout cela, au plus profond de nous même, nous trouverons le Christ dans ses vêtements de lumière. Et pas d'inquiétude, si la peur comme les apôtres nous obligent à nous prosterner, Jésus s'avancera et nous "touchant, il dit: relevez-vous et n'ayez pas peur!"

SaintJeanBaptiste.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Catéchisme
commenter cet article

commentaires