Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 15:07

N.pngous avons pu entendre la semaine dernière l'évangile selon saint Luc (11, 1-4) où Jésus nous apprend la prière du Notre Père. Cette prière se retrouve aussi chez saint Matthieu qui lui ajoute deux demandes. C'est cette dernière forme à 7 demandes qui sera retenue par la liturgie et que les pères ont aimé mettre en parallèle avec les béatitudes et les 7 dons du Saint Esprit.

La dernière phrase de la péricope est traduite ainsi : "et ne nous soumets pas à la tentation."

Cette traduction ambigue peut poser problème. Dieu s'amuse t'il réellement à nous tenter pour voir si nous allons résister au mal ou au contraire sombrer dans le péché? nous fait-il passer tout au long de notre vie, une série d'épreuves pour savoir qui sera le meilleur? qui sera digne d'être sauvé? S'amuse t-il avec notre rédemption et notre vie éternelle?

La traduction est comme je vous le faisais remarquer quelque peu ambigue et il faudrait sans doute - pour éviter les confusions doctrinales - dire  ( comme le propose la Bible de Jérusalem) " ne nous laisse pas entrer en tentation" plutôt que " ne nous fait pas entrer en tentation."

 En effet, Dieu qui est Amour et Miséricorde ne peut en aucun cas nous soumettre à la tentation, le Catéchisme de l'Eglise Catholique le rappelle très clairement: "Traduire en un seul mot le terme grec est difficile : il signifie " ne permets pas d’entrer dans " (cf. Mt 26, 41), " ne nous laisse pas succomber à la tentation ". " Dieu n’éprouve pas le mal, il n’éprouve non plus personne " (Jc 1, 13), il veut au contraire nous en libérer. Nous lui demandons de ne pas nous laisser prendre le chemin qui conduit au péché. Nous sommes engagés dans le combat " entre la chair et l’Esprit ". Cette demande implore l’Esprit de discernement et de force." (CEC n° 2846)

Dieu nous libère du péché, c'est une des raisons de la venue du Christ qui se fait chair et qui meurt sur la croix. Le péché et le mal existent, ce sont des réalités tangibles dont il faut nous écarter. Dieu au contraire nous envoie des moyens pour lutter contre ceux-ci. Il nous envoie son Esprit Saint pour discerner le mal, c'est-à-dire le reconnaître, le nommer pour mieux l'éviter et le combattre.

Cette possiblité de renoncer au péché engage notre liberté et notre responsabilité. Dieu ne force personne à suivre le chemin du bien. De plus, Dieu ne permet aucune épreuve, aucune tentation au-dessus de nos forces et capacités et sans nous donner par ailleurs les moyens de la combattre ou de l'éviter.

Jésus lui même a été tenté à plusieurs reprises au cours de sa vie. Il suffit de se remémorer l'épisode des tentations au désert ou celui de Géthsémanie. Dans les deux cas, Il a réussi à résister par le recours à la Parole de Dieu et la prière. On pourrait ajouter l'ascèse (le jeûne) et l'aumône ( le partage  ou encore le service du prochain). Ce sont deux autres moyens largement expérimentés par les pères du désert et toute la tradition monastique.

 

Pour conclure quelques remarques des pères...

Saint Cyprien écrivait: " Ceci nous avertit de notre faiblesse et de notre infirmité, afin que nous ne laissions pas aller à l'insolence de l'orgueil, et en mettant en avant la confession de l'humilité et de l'obéissance, en donnant tout à Dieu, sa tendresse accorde ce qui fait l'objet de notre suppliante demande."

Cette demande en effet nous rappelle que Dieu seul peut nous aider à connaître le bien et le mal. Adam et Eve ont cru ( par orgueil) en croquant dans le fruit défendu s'affranchir du jugement de Dieu mais Il est le seul à pouvoir nous aider à définir le bien et le mal. Faire passer un mal pour un bien est une des caractéristiques du péché et une question morale majeure.

Quant à ceux qui rechercheraient volontairement les épreuves, saint Basile les condamne déjà: " Cependant, nous ne devons pas dans nos prières demander les afflictions temporelles, car le Christ nous a prescrit de demander d'être délivrés en général des tentations; et si quelqu'un les subit, il doit demander à Dieu la force de les soutenir, afin que s'accomplisse en nous cette parole: " Celui qui résite jusqu'à la fin sera sauvé."

 

 

SaintPierre.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Ethique
commenter cet article

commentaires

philippe 31/10/2012 20:41

Simple question, je reste admiratif devant la maîtrise du sujet.

Gilles 29/10/2012 09:47

@ Philippe
Pourquoi cette question à l'auteure ?
Faut-il être "Docteur de la Loi" pour s'exprimer à propos de Jésus et de son message ?

philippe 28/10/2012 20:26

Pardon Mademoiselle, mais avez-vous suivi des études de théologie ou bien êtes-vous autodidacte ?

Jacquotte 12/11/2012 09:41



Bonjour,


J'ai en effet suivi des études de philosophie et de théologie.



Gilles 27/10/2012 12:42

Se libérer du péché
c'est aussi développer en soi les dons que Dieu nous fait
nos talents, nos possibles, le "bon" qui est en nous pour le donner autour de nous.