Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 18:53

N.pngous clôturons aujourd'hui, avec la fête du baptême de Jésus, le temps de Noël. Crèches et décorations peuvent être rangées...
L'évangile qui nous était proposé ce dimanche est celui selon saint Luc ( vous pouvez bien entendu lire en parallèle chez Marc 3, 13-17 et chez Matthieu 1, 9-11).

Le baptême de Jésus est pour nous l'occasion de nous replonger aux sources de notre propre baptême. Ce sacrement par lequel nous entrons, nous naissons à la vie de Dieu.
A Noël, nous avons découvert que Dieu s'est  fait homme pour que nous puissions participer à la vie divine, c'est l'admirable échange. Au moment de son baptême, Jésus nous rejoint dans notre extrême faiblesse, il nous rejoint dans notre péché. Jean-Baptiste, nous dit l'Evangile, prêche un baptême de repentir, un baptême pour le pardon des péchés. Pourquoi, Jésus, le Fils de Dieu, qui n'a pas péché demande et reçoit le baptême de son cousin? Et bien parce que Jésus assume totalement notre nature humaine, il nous rejoint là où nous sommes pour nous conduire là où est le Père. Nous retrouvons là encore un signe de l'amour infini de Dieu pour nous et  la grande pédagogie divine. Jésus plonge notre nature dans le Jourdain... Alors les cieux s'ouvrent, l'Esprit Saint descend sur Jésus (sur nous le jour de notre baptême, c'est notre bon saint Jean Chrysostome qui rappelle que Jésus reçoit l'Esprit Saint non pour lui mais pour nous...) et la voix du Père se fait entendre: "Tu es mon fils bien-aimé!"... C'est une véritable préfiguration de notre baptême par lequel  (comme tout sacrement) Dieu nous communique sa vie et sa grâce. Nous devenons "fils" du Père, frère/ami de Jésus et temple de l'Esprit.
Nous assistons à une nouvelle naissance... Une naissance à la vie de Dieu où nous devenons "ressemblant " du Christ, Nouvel Adam, qui nous libère totalement du péché et de la mort. Comme le fera remarquer Grégoire de Nazianze, le jour du baptême de Jésus, c'est tout le vieil Adam qui est submergé dans l'eau. Nous naissons à Dieu qui est un et trine, c'est pour cela que nous assistons à une théophanie trinitaire lors du baptême du Christ et que nous sommes plongés trois fois dans l'eau le jour de notre baptême.

Dans notre baptême, nous pouvons toujours puiser pour nourrir notre vie spirituelle car c'est là que se trouve le début de notre vie d'enfant de Dieu. A la question "quel est le plus jour de votre vie?", le pape Jean Paul II répondait "le jour de mon baptême" et non comme on aurait pu l'attendre le jour de se première communion ou le jour de son ordination.
C'est aussi à notre baptême que nous devenons "roi", "prêtre" et "prophète"...

On pourrait être découragé, tous nos péchés sont lavés le jour de notre baptême, nous sommes délivrés de la mort au jour de notre baptême et pourtant nos vies ne sont pas pour autant des signes visibles de l'amour de Dieu. Le vieil homme est tenace... il tente de resurgir à tout moment. Voilà pourquoi nous avons le sacrement du pardon qui est un deuxième baptême. Nous nous replongeons réellement dans les grâces de notre baptême que par ce sacrement.

Laissons la parole à Bossuet qui traduit et commente les évangiles:
"(...) Le baptême de Jean ne donnait ni le Saint Esprit ni la grâce, ni par elle le feu céleste de la charité qui consumme tous les péchés: et cet effet était réservé au baptême de Jésus-Christ...
Voilà donc la consolation des chrétiens. L'eau du baptême de Jésus-Christ n'est pas une eau vide et stérile: le Saint Esprit l'anime et la rend féconde; en lavant le corps, elle enflamme le coeur; si vous ne sortez du baptême plein du feu de l'amour céleste de Dieu, ce n'est pas le baptême de Jésus-Christ que vous avez reçu. La pénitence chrétienne, qui n'est autre chose qu'un second baptême, doit être animée du même feu (....)"

SaintJeanBaptiste.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Catéchisme
commenter cet article

commentaires