Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 16:48

H.pngier, nous avons distinguer les couleurs liturgiques, nous allons nous intéresser aujourd'hui aux vêtements liturgiques du prêtre.

 

Le prêtre revêt tout d'abord l'amict (certains prêtres l'omettent). C'est une pièce rectangulaire blanche que le prêtre passe autour du cou. Aujourd'hui, elle peut être remplacée par une capuche sur l'aube.

 

Ensuite on ajoute l'aube. Elle est toujours de couleur blanche (aube venant du latin alba qui signigie "blanc"). C'est le vêtement blanc du baptême, de la résurrection, de la vie nouvelle en Christ. En France, où nous avons une "profession de foi", les adolescents revêtent l'aube car ce jour là ils renouvellent les promesses de leur baptême.

 Le prêtre y ajoute un cordon. C'est une sorte de ceinture torsadée en coton blanc. C'est tout d'abord pratique, il retient les plis de l'aube. Il rappelle qu'au cours de l'Exode, Dieu a invité à se "ceindre les reins" avant le départ... C'est le grand pélerinage qui nous conduit à la vie éternelle. Certaines aubes ne se prêtent pas au cordon.

 

Le prête revêt alors l'étole.  Qui elle prend la couleur liturgique du temps. Elle est le propre de ceux qui ont reçu l'ordination ( sacrement de l'ordre).  Que ce soit l'ordination diaconale ou sacerdotale. C'est une  longue étoffe a deux pans égaux. Le diacre la porte en bandoulière alors que l'évêque  ou le prêtre la passe autour du cou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin la chasuble. Par un grand mystère, beaucoup de prêtres ne la porte pas, c'est une erreur! Ils la reçoivent le jour de leur ordination. S'il s'agit d'une concélébration alors seul celui qui préside peut la porter. C'est un vaste vêtement qui revêt entièrement le prêtre. Elle change de couleur selon le temps liturgique. Revêtu de la chasuble, le prêtre « endosse » le Christ, en la personne de qui il agit.

 

Le diacre porte non une chasuble mais une dalmatique. Les évêques peuvent la porter au-dessous de la chasuble dans les offices pontificaux : cette coutume souligne que l’évêque est le diacre véritable  c’est-à-dire le signe sacramentel du Christ-Serviteur.

 

 

 

 

Le prêtre en certaines circonstances pourra porter à la place de la chasuble, la chape.  C'est aussi un ample vêtement qu'il fixe au niveau des épaules à l'aide d'un fermoir.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Catéchisme
commenter cet article

commentaires