Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 23:23

S.pngi le mois de mai est pour certain le mois où il faut "faire ce qu'il nous plait" ou le mois où l'on s'offre du muguet. Il est pour les chrétiens, le mois où l'on se tourne vers Marie.

Rien d'étonnant, dans la piété populaire beaucoup de mois sont dédiés  à tel ou tel saint. Par exemple, le mois de mars sera dédié à Saint Joseph ou le mois de juin au Sacré Coeur de Jésus. Cette tradition remonte au XVIIIème siècle même si on trouve déjà des traces de dévotions mariales au cours du mois de mai bien avant. On sait par exemple que Saint Philippe Néri, que nous fêterons à la fin du mois, invitait les enfants à se tourner vers Marie, en déposant à ses pieds les fleurs du printemps.

Ainsi comme l'écrivait Jean Paul II : "Le temps de l'Année liturgique et ce mois de mai nous invitent à ouvrir nos cœurs à Marie d'une façon toute spéciale." Et en effet, dans beaucoup de paroisses on se retrouve encore pour prier ensemble Marie par un chant ou avec la prière du chapelet.

 

Nous pouvons ainsi prendre l'habitude pendant ce mois de prier Marie avec la prière du "Je vous salue Marie" ou du "rosaire". Jean Paul II nous rappelait qu'avec Marie nous contemplons le Christ. Si le Christ  nous mène vers le Père, Marie nous conduit sans cesse vers son Fils. Elle est "porte du ciel". C'est pour cela que l'on trouve aussi des "rosaces" sur les portes ouest de nos cathédrales.

« Le Christ est le Maître par excellence, le révélateur et la révélation. Il ne s'agit pas seulement d'apprendre ce qu'il nous a enseigné, mais “d'apprendre à le connaître Lui”. Et quel maître, en ce domaine, serait plus expert que Marie? S'il est vrai que, du point de vue divin, l'Esprit est le Maître intérieur qui nous conduit à la vérité tout entière sur le Christ (cf Jn 14, 26; 15, 26; 16, 13), parmi les êtres humains, personne mieux qu'elle ne connaît le Christ; nul autre que sa Mère ne peut nous faire entrer dans une profonde connaissance de son mystère. » ( lettre apostolique «  Rosarium Mariae » de Jean Paul II.)

Marie est celle qui accueille, accompagne, console, guide, aime, prie, « garde cela dans son cœur », contemple… Elle est pour nous un modèle de contemplation, d’amour, de confiance, d’abandon à Dieu. Elle nous montre son fils. Elle nous aide à mieux connaître Jésus, à contempler sa vie et donc à entrer davantage dans le mystère de sa vie, dans le mystère trinitaire : « Marie vit en gardant les yeux fixés sur le Christ, et chacune de ses paroles devient pour elle un trésor: « Elle retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur »

Pourquoi le chapelet? Et bien parce qu'il "concentre en lui la profondeur de tout le message évangélique, dont il est presque un résumé. En lui résonne à nouveau la prière de Marie, son Magnificat permanent pour l'œuvre de l'Incarnation rédemptrice qui a commencé dans son sein virginal. Avec lui, le peuple chrétien se met à l'école de Marie, pour se laisser introduire dans la contemplation de la beauté du visage du Christ et dans l'expérience de la profondeur de son amour."

 

Je vous laisse pour terminer une belle prière à Marie composée par Saint Bernard au XIIIème siècle. La prière du memorare:

 

Souvenez-vous
ô très misécordieuse Vierge Marie,
qu’on n’a jamais entendu dire
qu’aucun de ceux qui ont eu recours
à votre protection,
imploré votre assistance
ou réclamé vos suffrages,
ait été abandonné.
Animé de cette confiance,
ô Vierge des vierges, ô ma mère,
je viens vers vous,
et gémissant sous le poids
de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe incarné,
ne méprisez pas mes prières,
mais écoutez-les favorablement
et daignez les exaucer.

Amen
.

  SaintJeanBaptiste.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Catéchisme
commenter cet article

commentaires