Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:04

renons le temps d'un petite pause...
Je vous propose un petit florilège d'apophtègmes de pères ("abba") du désert  à méditer.








Quelqu'un demanda à abba Antoine: " Que dois-je garder pour plaire à Dieu?" L'ancien répondit: " Garde ce que je te commande: Où que tu ailles, aie toujours Dieu devant les yeux; quoi que tu fasses, aie témoignage des saintes Ecritures; et en quelque lieu que tu te tiennes, n'en bouge pas facilement. Garde ces trois choses et tu es sauvé."


Un frère demanda à abba Poemen: " Est-il mieux de parler ou de sa taire?" L'ancien répondit: " Qui parle pour Dieu, fait bien, et qui se tait pour Dieu, de même."


Abba Jacques a dit: Il n'y a pas besoin de paroles seules. Il y a en effet beaucoup de paroles chez les hommes à notre époque. Mais on a besoin de pratique, car c'est là ce qui est recherché, et les paroles qui  ne produisent pas de fruit.


Quelques-uns demandèrent à abba Macaire: "Comment devons-nous prier?" L'ancien leur dit: " Point n'est besoin de rabâcher; il n'y a qu'à étendre les mains et dire: " Seigneur comme tu veux et comme tu sais."

Abba Jean Colobos disait: Il est impossible de construire la maison de haut en bas, mais il faut partir du fondement pour aller jusqu'au faîte." On lui dit: " Que veut-dire cette parole?" Il répondit: " Le fondement, c'est le prochain à gagner, et il doit être premier, car c'est à lui que sont suspendus tous les commandements du Christ."

Vous pouvez trouver ces apophtègmes dans un petit ouvrage édité par l'abbaye de Solesmes " Abba, dis-moi une parole!"

 

Pour ceux qui se demanderaient ce qu'est un apophtègme... C'est une petite histoire quasi annecdotique, une sentence, une parole d'un moine ou encore un précepte. Les apophtègmes nous viennent des Pères du désert c'est-à-dire des moines égyptiens (Macaire, Antoine, Athanase...) Les paroles, historiettes de ces premières et florissantes années du monachisme ont été notées et regroupées en collection. A l'oral, on les connaissait en copte mais ils ont été mis à l'écrit en grec vers le IV et V siècle.  Vous pouvez par exemple les trouver dans la collection " Sources chrétiennes". Ce sont donc en général des paroles de pères "abba" ( nominatifs ou anonymes) mais aussi de mères "amma".
Ces apophtègmes sont faits pour la méditation. Une parole peut suffire à votre méditation pour plusieurs jours. Elles ont nourri le christianisme des premiers siècles et le monachisme médiéval, il serait heureux de le redécouvrir aujourd'hui. Vous serez stupéfaits par la pertinence et l'actualité de ces écrits. Les pères avaient une grande connaissance de la psychologie humaine, je pense en particulier à Evagre le Pontique. A lire et à relire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacquotte - dans Lectures
commenter cet article

commentaires